Les Maîtres du Tarot

Etteila

Jean-François Alliette, professeur de mathématiques, publie son « Etteila ou la Manière de se recréer avec un jeu de cartes » en 1770. Il se proclame alors le « maître de la cartomancie ».

Lorsqu’en 1772 Court de Gébelin affirme que les tarots sont les descendants du Livre de Thot égyptien, Etteila s’empare de l’idée. Il recrée un jeu à sa manière, s’appropriant ainsi l’idée de Court de Gébelin. Il est en quelque sorte l’inventeur de la cartomancie.

Dans son ouvrage, il explique les 78 hiéroglyphes du livre de Thot.

Il est incontestablement le premier cartomancien professionnel reconnu avant Mademoiselle Lenormand.

Mademoiselle Lenormand

Elle a fasciné son époque ! On la surnommait «  Madame Vérité ».

mademoiselle lenormand

Marie-Adelaïde Lenormand est née le 27 mai 1772. Elle a ses premiers flashs à 14 ans et en fait profiter ses amies. Elle est passionnée par l’astrologie, la physiognomonie, la cabale, la mythologie et Pythagore.
Elle part donc à Londres afin de rencontrer un spécialiste en phrénologie.
Elle consulte et devient très rapidement une des voyantes les plus renommées de Londres. Elle va se rapprocher de la famille royale et devient une célébrité dans le domaine de la voyance. C’est alors qu’elle revient en France.

Elle s’installe 9 rue de Tournon dans la Capitale, une adresse mythique pour les centaines de parisiens qui défileront dans son cabinet de consultation.
Elle recevra dans son salon des personnalités telles que Robespierre, fasciné par les arts divinatoires, Marat, Saint-Just, Napoléon Bonaparte et bien d’autres encore.

Mais Mademoiselle Lenormand était également très impliquée dans la cause féminine. Elle crée un journal féminin, le Mot à l’Oreille, où elle y parle de politique uniquement.

Parmi ses nombreuses prédictions, elle annoncera le divorce de son amie Joséphine de Beauharnais mariée à Napoléon ainsi que l’exil de l’Empereur. Elle verra la mort de son amie.

En 1841, parmi de nombreux ouvrages, elle crée son propre jeu de cartes, mondialement connu : le Jeu de Mademoiselle Lenormand, encore utilisé aujourd’hui.

Elle mourra le 25 juin 1843.

lenormand1lenormand2

Belline

Belline

L’oracle Belline fait son apparition au début du XIXème siècle. Edmond Belline était d’une nature très curieuse. Il était passionné par les lois de la nature qu’il étudiait auprès de son grand-père botaniste. Il aimait aussi l’astronomie, l’astrologie et les recettes naturelles pour soigner.
Il était Franc-maçon du Grand Orient de France et était passionné par les cartes, la divination et tout ce qui peut relever du symbolisme.

Il créa alors son jeu en utilisant des symboles connus de tous tels que le bateau, la lune, l’étoile, le coffre, la clef. Pour lui, les symboles devaient être générateurs d’images puis de références puis d’intuition. Il fallait donner envie d’aller plus loin et de créer une réflexion.

cartes